L’équipe de la Société d’histoire de l’Outaouais

Michel Prévost

 

Président

Michel Prévost est l’archiviste en chef de l’Université d’Ottawa depuis 1990 et le président de la Société d’histoire de l’Outaouais depuis 1997. Michel est actif au sein de la SHO depuis sa création en 1992. Avant de devenir président, il a occupé les postes de secrétaire, de vice-président et de rédacteur du Bulletin de la SHO.

M. Prévost s’implique, depuis près de 40 ans, à la préservation et à la mise valeur du patrimoine archivistique, historique et bâti de la région de la capitale et de l’Outaouais. Par ses nombreuses chroniques dans les médias, publications, conférences et visites guidées, il ne cesse de sensibiliser la population à l’importance de l’histoire et du patrimoine, particulièrement de l’Outaouais. Pour lui, la SHO s’avère l’endroit idéal pour diffuser et préserver le patrimoine de l’Outaouais et c’est ce qui explique cet engagement de 25 ans au sein de l’organisme.

Michel a reçu plusieurs renaissances, notamment le Prix d’excellence du patrimoine de la Ville d’Ottawa et de la Ville de Gatineau, le Prix du patrimoine Roger‑Bernard, l’Ordre de la Francophonie de Prescott et Russell et le Prix du recteur pour services rendus à l'Université d’Ottawa par les relations médiatiques et communautaires. En 2004, il a été choisi Personnalité de l’année dans la catégorie arts et culture par Radio-Canada et le journal Le Droit et a reçu en 2007 le Prix du bénévolat Honorius-Provost de la Fédération des sociétés d’histoire du Québec. En 2013, il été récipiendaire du Prix Richelieu Fondateur Albert-Boyer et le Réseau du patrimoine franco-ontarien a créé un prix qui porte son nom alors que l’on trouve à l’Université d’Ottawa la Bourse Michel-Prévost en histoire régionale. En 2015, l’Université Saint-Paul lui a décerné un doctorat honorifique pour souligner son engagement exceptionnel en patrimoine.

 

Vice-présidente

Détentrice d’un baccalauréat en enseignement de l’histoire au secondaire et d’un baccalauréat en histoire avec une mineure en relations internationales, Audrey s’intéresse à l’histoire du Canada et aux éléments culturels du pays depuis plusieurs années. Ses études en Amérique latine et ses expériences d’enseignement dans différentes communautés des Premières nations canadiennes lui ont permis de donner le ton au diplôme d’études supérieures en Formation interculturelle qu’elle a complété en 2006.  

Initiée à l’univers du cheval depuis plus de 10 ans, elle a occupé le poste de directrice provinciale de la formation pour l’association québécoise pour le tourisme équestre et l’équitation de loisir et celui de directrice nationale du loisir, des sentiers et du tourisme. Ces différentes expériences dans le domaine de la gestion et du développement équestre lui ont permis d’acquérir une expérience précieuse du domaine équestre et de la gestion de projet. Elle a entre autres développé le programme national de formation en équitation de plein air et elle a siégé au conseil d’administration de la Fédération canadienne des sentiers, pour laquelle elle a initié un projet national de géoréférencement des sentiers.

Passionnée et fascinée par l’effet de transformation que le cheval peut opérer sur l’humain, elle est membre fondatrice de deux entreprises d’économie sociale dont les missions sont respectivement de développer les compétences sociales des enfants par l’entremise du contact avec le cheval (Des-mots-O-Galop) et de faire la promotion du cheval en milieu urbain (Cheval Cheval).

Entre autres choses, elle mène un projet d'entreprise qui rejoint une autre de ses passions : produire des légumes biologiques à l'aide des chevaux.  

Audrey Lapointe

 

 

Mario Gasperetti

 

Trésorier

Détenteur d’un baccalauréat en architecture de l'Université Carleton, Mario Gasperetti œuvre dans le milieu de la préservation du patrimoine bâti de l'Outaouais et de la région de la capitale nationale depuis le milieu des années 1990. Il est membre de la Société d'histoire de l'Outaouais depuis 1998. Il a un intérêt particulier pour le patrimoine bâti industriel et de l'ère moderne.

Mario Gasperetti est et a été membre de divers conseils d'administration et d'associations communautaires. Il travaille pour le gouvernement fédéral, dans le domaine des biens immobiliers.

 

 

 

Secrétaire 

Nicole Coulombe est bachelière ès Arts,  licenciée en géographie et diplômée de l'École normale supérieure de l'Université Laval; elle a aussi obtenu un certificat en administration de l'UQO. 
 
Maintenant retraitée du Ministère des Affaires étrangères du Canada, elle s'implique depuis 20 ans dans divers conseils d'administration de copropriétés de la région; elle a aussi siégé de 2010 à 2016 au conseil d'administration de l'Association des diplômés de l'université Laval (ADUL). 
 
D'autre part, elle a toujours été intéressée par l'histoire et est membre de la Société d'histoire de l'Outaouais depuis plus de vingt ans.  Au fil des ans, elle est aussi devenue:
- membre de la Société de généalogie de l'Outaouais;
- vice-présidente (2008 à 2010) du CA du Musée Symmes d'Aylmer , ce qui lui a permis de participer aux réunions préliminaires de la création du Réseau patrimonial de l'Outaouais;
- membre du CA de la Société d'histoire de l'Outaouais depuis 2015. 

 

Nicole Coulombe

 

 

Sylvie Jean

 

Secrétaire substitut

Depuis près de 25 ans, Sylvie Jean fait connaître l’histoire et le patrimoine de l’Outaouais et est très engagée bénévolement à la Société d’histoire de l’Outaouais. Elle occupe le poste de secrétaire substitut depuis près de 20 ans et elle est une membre très active au sein de l’organisme. 

Mme Jean a aussi fait la recherche textuelle et iconographique et rédigé les textes pour plusieurs panneaux historiques installés ici et là au cœur de la Ville de Gatineau et à chaque station du Rapibus. Ces magnifiques panneaux d’interprétation permettent aux résidents et aux visiteurs de découvrir la richesse patrimoniale de notre ville.

De plus, Mme Jean a présenté des chroniques sur le patrimoine religieux à l’émission de radio Plaisir Passion de Radio-Canada. Pendant plusieurs semaines, elle faisait découvrir les églises de l’Outaouais. Mme Jean a fait découvrir avec beaucoup de passion le riche patrimoine religieux de la région.  

Bref, par son long engagement bénévole au sein de la Société d’histoire de l’Outaouais, ses panneaux historiques, ses publications, sa collaboration à des guides patrimoniaux et ses chroniques à la radio, Sylvie Jean contribue depuis longtemps et de façon tangible à faire connaître l’histoire et le patrimoine de la Ville de Gatineau et de l’Outaouais. De plus, en siégeant à la SHO, elle souhaite développer un sentiment de fierté et d’appartenance auprès de la population.

Au cours de sa carrière, Mme Jean a reçu le Prix du patrimoine de la Ville de Gatineau et l’Ordre de la francophonie de Prescott et Russell.

 

 

Administratrice

Diane Alain a obtenu son diplôme d'infirmière à l’Université de Montréal et a travaillé au chevet des clients dans un hôpital universitaire à Montréal. Elle a ensuite enseigné à l’Université de Montréal, au Collège Algonquin, à la Cité collégiale et dans le programme collaboratif avec l’Université d’Ottawa.

Elle a obtenu sa Maîtrise en Éducation de l’Université du Québec en Outaouais. Elle a accompagné les apprenants en sciences infirmières lors de nombreux stages cliniques principalement en périnatalité, en médecine cardio-rénale, en chirurgie thoracique et en oncologie. Ses intérêts de recherche portent sur la collaboration entre l’éducateur et l’étudiant dans l’expérience d’apprentissage, et les besoins en apprentissage des étudiants et des éducateurs à propos des soins de fins de vie en sciences infirmières.

Elle a mis sur pied le  Centre d'innovation en enseignement et en simulation de la pratique infirmière (CIESPI) à l'Université d'Ottawa. Présentement, elle est à la retraite mais poursuit des activités en simulation avec les étudiants en sciences de la santé avec le CNFS (Consortium National de la formation en santé).

Elle a intérêt pour l'histoire (autant celle des professionnels de santé que celle de la région de l'Outaouais). Elle a participé à l'exposition de la profession infirmière « une histoire de cœur, l'histoire des infirmières au Canada» au musée de l'histoire de Gatineau. Elle a siégé au conseil d'administration des concerts Ponticello pendant plus de 10 ans.

Diane Alain

Denis Lavoie

 

Administrateur

Denis Lavoie est détenteur d’un baccalauréat spécialisé en histoire. Il a été enseignant, chargé de projet (Parcs Canada) et directeur de musées (Ministère de la Défense nationale. Il a œuvré à la mise en valeur, entre autres, de Fort Chambly, de Fort Témiscamingue et des canaux de l’Outaouais.

Né à Ottawa, élevé à Montebello, étudiant chez les Montfortains de Papineauville, il porte un grand intérêt à l’histoire de l’Outaouais. Il a donné des conférences sur la Grande Rivière, les habitants de rives et sur ceux qui l’ont empruntée en route vers les Pays d’En-Haut.  

Denis Lavoie est retraité. Il occupe le poste de chargé d’affaires de l’Association québécoise des interprètes du patrimoine. Il est membre de la Société d’histoire de l’Outaouais depuis plusieurs années.

Denis Lavoie détient un diplôme en études muséales – mise en valeur du patrimoine national.

 

Administrateur

Aujourd'hui retraité, John a travaillé 30 ans à l'université d'Ottawa à titre d'agent d'admission, de conseiller pédagogique et administrateur scolaire.

Membre du Museé de l'Auberge Symmes, de la Societé Historique de la Vallée de la Gatineau et des Amis du parc de la Gatineau, John accorde de son temps à titre de bénévole pour la SHO, les Amis du parc de la Gatineau et pour l'entretien du Cimetière protestant d'Old Chelsea. 

 

John Udvarhelyi

Marcelin Chaumont

 

Administrateur

 

MERCI À LA VILLE DE GATINEAU